Jacques Kuhnmunch, Laure Chabanne & Étienne Guibert
Les catalogues raisonnés d'inventaire de collection de musée produits par la RMN-GP
Logotype du château de Compiègne

Les collections de peintures du château de Compiègne se sont constituées au fil de l’histoire de cette grande demeure, résidence royale et impériale transformée en musée après 1870. Riches de plus de six cent cinquante tableaux, elles se divisent aujourd’hui en trois entités d’ampleur inégale. La plus connue est sans doute la collection qui se rattache aux deux musées consacrés au Second Empire et à la famille impériale. Toutefois, il existe également un important fonds de peinture ancienne lié aux appartements historiques, qu’il s’agisse des grands décors dus à Sauvage, Girodet ou Redouté, des tableaux religieux de la chapelle ou d’œuvres diverses entrées au château jusqu’au début du xxe siècle. Les écoles française et italienne y dominent. Riche en tableaux des écoles du Nord, la collection Barthe-Dumez, acquise en 1923, complète opportunément cet ensemble. Il forme un véritable musée de peinture dont ce catalogue met en lumière l’existence. Une soixantaine de tableaux sont par ailleurs conservés au Musée national de la voiture. Ils feront l’objet de notices dans la prochaine version de cette publication.

Le présent catalogue est le fruit d’un travail mené sur plus d’une dizaine d’années. Chargé des peintures des Appartements historiques jusqu’en 2011, Jacques Kuhnmunch, conservateur en chef honoraire, a assuré la rédaction d’un catalogue sommaire de l’ensemble des collections, étoffé d’un certain nombre de commentaires. Laure Chabanne, conservateur en charge des peintures des musées du Second empire, a repris et enrichi cette première version, tout particulièrement en ce qui concerne la collection dont elle a la responsabilité. Étienne Guibert, conservateur des Appartements historiques depuis 2017, a également apporté sa pierre à cet ouvrage en révisant et en mettant à jour les notices du fonds ancien. Il faut par ailleurs rendre hommage à l’action des conservateurs successifs qui ont préservé, étudié et enrichi ces collections : Max Terrier, Jean-Marie Moulin, Odile Sébastiani-Picard, Françoise Maison et Philippe Luez. Sans la documentation qu’ils ont patiemment rassemblée, cette première publication intégrale des collections de peinture de Compiègne n’aurait pu voir le jour. Nous espérons qu’elle contribuera à les faire connaître d’un public plus large tout en étant utile aux chercheurs.

Rodolphe Rapetti,
Directeur des musées et domaine nationaux
des châteaux de Compiègne et Blérancourt